Lieux


Maison de la Poste

Les entrepôts d’expédition et de douane de Tour & Taxis conçus à la fin du XIXe et au début du XXe siècle ont fait peau neuve. Ces bâtiments sont des témoins exemplaires de l’architecture industrielle ainsi que de l’Art nouveau et de l’Art déco. Cette immense zone piétonne est un projet majeur d’urbanisation durable au centre de Bruxelles.

La Maison de la Poste a vu le jour comme « Hôtel de l’Administration » et servait alors de centre administratif à Tour & Taxis pour les services de téléphonie et de télégraphie au début du 20e siècle. Dans les années 1970, les lieux ont été utilisés comme bureau de poste et rebaptisés dans la foulée « Hôtel de la Poste ». Celui-ci a même accueilli une boîte de nuit populaire dans les années 1990 ! Depuis les années 2000, il est devenu l’un des lieux privilégiés de Bruxelles pour les événements publics et privés. L’édifice évolue à nouveau, cette fois comme Maison de la Poste, un des lieux de réunion et des espaces événementiels les plus exceptionnels de Bruxelles. Chaque pièce a été conçue en collaboration avec des architectes d’intérieur renommés, comme Diego Fortuna, Fleur Rossdale et Benedetti Interieur.

Adresse:
Rue Picard 7, 1000 Bruxelles

Plus d’infos:
Maison de la Poste
Inventaire du patrimoine architectural

Hôtel van Eetvelde

Victor Horta (1861-1947) a conçu l’Hôtel van Eetvelde comme habitation privée pour Edmond van Eetvelde (1852-1925), diplomate, secrétaire général de l’État indépendant du Congo et conseiller personnel du roi Léopold II. L’habitation a été conçue et construite entre 1895 et 1901 et était, d’après Horta, ‘le plan le plus audacieux [qu’il avait] fait jusque-là’.

L’habitation d’origine (Avenue Palmerston n° 4) a été entièrement conçue sous forme d’une structure en acier, y compris la façade avant. Deux extensions furent conçues et réalisées par Horta.

En 1920, le complexe est scindé en deux habitations et en 1950, le n° 4 est acheté par la firme Figaz (habitation d’origine + extension est). Le bel-étage abrite aujourd’hui des espaces de représentation, tandis que le reste du bâtiment est aménagé en bureaux. 

L’Hôtel van Eetvelde est protégé en tant que monument depuis 1976 et figure sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2000. En 2015, Synergrid, l’actuel propriétaire, chargeait le bureau Barbara Van der Wee Architects de faire un masterplan pour une restauration globale, avec un but multiple : conserver, réaffecter, adapter aux normes techniques d’aujourd’hui et résoudre des problèmes de physique du bâtiment. Le chantier se déroula entre janvier 2019 et le printemps de 2021. Des travaux de restauration de l’intérieur seront effectués dans une phase ultérieure. 

Adresse:
Avenue Palmerston 4, 1000 Bruxelles

Plus d’infos:
Urban.brussels
Inventaire du patrimoine architectural

Hôtel Max Hallet

Construit en 1902-1905 par Victor Horta pour l’avocat et politicien socialiste Max Hallet et son épouse, ce bâtiment marque, dans la carrière de Horta, un passage à un style assagi. L’intérieur offre un espace magique où courbes et contre-courbes se reflètent harmonieusement dans de splendides verrières et vitraux.

Au rez-de-chaussée se trouvait le cabinet, un salon et une salle à manger. Au premier étage, la famille vivait dans un salon, un bureau et une grande chambre. Tout en haut de la maison, dans la loggia ouverte, existait un salon de musique.

L’escalier d’honneur constitue véritablement le cœur de l’habitation. Déployé sur deux imposantes volées en marbre blanc veiné, il est baigné de la lumière provenant de la véranda, au premier palier, et du vaste lanterneau. 

La véranda constitue une des particularités de cet hôtel : sous la forme d’une grande verrière en fer et verre coloré et neutre, elle est traitée en trois absidioles sur plan cintré. Sur toute sa hauteur, sur les murs et le plafond, l’escalier est décoré d’une large frise peinte figurant des rosiers entremêlés. Cet espace était réservé à Madame Hallet, passionnée de culture florale. Le mobilier initial n’a pas été conservé.

Remerciements à Olga et Michel Gilbert qui ouvrent les portes de l’Hôtel Max Hallet pour l’occasion.

Photos interdites.

Adresse:
Avenue Louise 346, 1050 Ixelles

Plus d’infos:
Inventaire du patrimoine architectural

Tour à Plomb

Le Centre Tour à Plomb est un centre de proximité, du Service de la Jeunesse de la Ville de Bruxelles, dédié aux diverses formes de réflexions, d’expressions et de création, qu’elles soient culturelles, socio culturelles, artistiques ou sportives. En tant qu’infrastructure de proximité, le Centre Tour à Plomb est mis prioritairement à la disposition des bruxellois et plus spécifiquement des habitants et des groupes structurés (associations sans but lucratif, services et institutions publics, …) du quartier Jardin aux Fleurs.

Construit en intérieur d’îlot en 1832, au cœur de la ville et à côté du canal Bruxelles-Charleroi, le site de la Tour à Plomb est un complexe industriel occupé probablement par une poudrière puis établi pour la fabrication du plomb avec la construction d’une fonderie et, dès 1898, d’une tour. Élément devenu discret du paysage urbain bruxellois, le complexe fut, dès 1873, propriété de la société ‘’Pelgrims et Bombeeck’’, fusionnée dans les années 1930 avec les ‘’Fabriques d’Overpelt-Lommel et Corphalie’’ pour devenir ‘’Métallurgie Hoboken-Overpelt’’. Désaffecté depuis 1961-62 et partiellement occupé par les Arts et Métiers et l’Institut Bischoffsheim depuis 1975, puis par l’Institut De Mot-Couvreur à partir des années 2000, le complexe cherchait une nouvelle vocation.

Avec le soutien de Faouzia Hariche, Echevine de l’Instruction publique, de la Jeunesse et des Ressources humaines de la Ville de Bruxelles.

Adresse:
Rue de l’Abattoir 24, 1000 Bruxelles

Plus d’infos:
Centre Tour à plomb

Vanhaerents Art Collection

La Vanhaerents Art Collection est une collection unique d’art contemporain, rassemblée par Walter Vanhaerents et ses enfants Els et Joost. Elle bénéficie de l’approche de collectionneur très personnelle de ses fondateurs, ainsi que de leur passion commune pour l’art novateur et provocateur.

Les origines de la collection d’art Vanhaerents remontent aux années 1970, lorsque le jeune Walter Vanhaerents a commencé à acquérir ses premières œuvres d’art. Rassemblant des pièces considérées comme extrêmement farouches et radicales à l’époque, il a établi les bases d’une collection qui compte aujourd’hui parmi les plus prestigieuses du monde. La collection reflète profondément la diversité et la vitalité des pratiques artistiques actuelles. Des artistes établis et émergents sont représentés, à travers divers médias, notamment la peinture, le dessin, la sculpture, l’installation, la photographie et la vidéo.

La collection d’art Vanhaerents occupe un local industriel de trois étages datant de 1926. L’ancien entrepôt sanitaire, d’une superficie totale de 12000 m2, a été réaménagé en un espace d’exposition, de stockage et de bureaux par le cabinet d’architecte belge Robbrecht et Daem.

À l’occasion de son dixième anniversaire, la Collection d’art Vanhaerents a décidé de modifier radicalement la manière dont elle présente ses collections au public. En liant de manière expérimentale la présentation et la gestion quotidienne des œuvres d’art, elle opte pour le format d’un dépôt de visionnage dans lequel l’esthétique et la fonctionnalité s’entremêlent naturellement.

Photos interdites.

Adresse:
Rue Anneessens 29, 1000 Bruxelles

Plus d’infos:
Vanhaerents Art Collection

See U Brussels

See U est la phase de gestion transitoire du projet Usquare.brussels qui prend place dans l’ancienne caserne de gendarmerie située rue Fritz Toussaint à Ixelles. La caserne de gendarmerie, de style éclectique et d’inspiration néo-Renaissance française, a été construite en 1909. Elle abritait non seulement les logements de la troupe, un vaste mess et des écuries mais aussi des salles de cours, une bibliothèque et une piste d’obstacles pour la formation des cavaliers. Au centre de l’ensemble se trouve le manège qui est un bâtiment de plain-pied sous toiture en bâtière. 

Situé sur un site de 45.000 m², See U est aujourd’hui la plus grande occupation temporaire de Belgique synonyme d’innovation sociale et durable, d’apprentissage et d’expérimentation. Plus de 100 porteurs de projets animent le site au quotidien. On y retrouve des projets issus du monde associatif, économique, culturel, universitaire ou encore éducatif. Grâce aux nombreux projets présents sur le site, See U prend l’allure d’un nouveau quartier éphémère et convivial avec des événements culturels, un cinéma, un marché bio hebdomadaire, un potager, des cours de danse et de yoga, un vélodrome, un atelier vélo, un café poussette et pleins d’autres activités pour tous les âges !

Adresse:
Rue Fritz Toussaint 8, 1050 Ixelles

Plus d’infos:
See U Brussels
Inventaire du patrimoine architectural

Atelier Colpaert

L’atelier est érigé à l’aube des années 30 (le permis date de juillet 1929) sur base des plans de l’architecte A. Deboodt, pour le maître verrier Florent Prosper Colpaert (1886-1940). La carrière de celui-ci est lancée par la réalisation des lanterneaux de l’Hôtel de Ville de Schaerbeek durant la première guerre mondiale. Il collabore ensuite avec des artistes de renom dont Anto Carte à qui il enseigne l’art du vitrail. Son fils, Jacques Colpaert (1923-1992), qui a réalisé un vitrail ornant le hall d’entrée, a 17 ans lorsqu’il succède à son père. Il développera un style personnel dans les années 50 jusqu’en 1975 lors de la fermeture de l’atelier.

Large de 12m, marquée d’une saillie triangulaire à l’étage, la façade de style Art Déco teintée de « Stijl » cache un autre univers. Le complexe se compose en effet d’un bâtiment à rue agencé autour d’une élégante cage d’escalier sous lanterneau et d’un bâtiment arrière, l’atelier. Se développant sur 8m de haut, celui-ci est éclairé par trois baies en dent de scie orientées parfaitement au Nord pour capter cette lumière privilégiée par les artistes. Étagé sur deux niveaux, il conserve les casiers de stockage, le dallage d’époque, les dalles de verre et le garde-corps tubulaire.

En 1992, les architectes De Smet et Whalley achètent le bâtiment qu’ils cèdent aux architectes Accarain et Bouillot en 2016. Peu modifié au cours des années, l’atelier offre toujours volume, espace, lumière et harmonie et recèle de précieuses archives.

Texte d’E. Dubuisson, historienne de l’art.

Adresse:
Rue Monrose 33-35, 1030 Schaerbeek

Plus d’infos:
Inventaire du patrimoine architectural

Villa Carpentier

La Villa Carpentier est une luxueuse maison de campagne de style Art nouveau, dessinée par Victor Horta. Parmi la trentaine de magnifiques maisons particulières conçues par Horta, une demi-douzaine seulement étaient des maisons de campagne. Construite en 1899, la Villa Carpentier est sans conteste la plus jolie, la plus grande, la plus aboutie. L’industriel textile Valère Carpentier avait chargé le célèbre architecte de concevoir cette résidence d’été. Le projet confié à Horta finit par englober non seulement le bâtiment, mais aussi l’architecture, l’aménagement intérieur et le parc. La villa a été classée en 1983 en tant que monument.

Son jardin, récemment remis en valeur, magnifie encore davantage ce joyau de l’Art nouveau japonisant. Imaginez : un parc de 3 hectares, une partie forêt, une partie jardin, un étang, des chemins permettant de découvrir la nature et le jardin ainsi que la maison sous tous ses angles.

Adresse:
Chaussée de Tournai 11
9600 Renaix

Plus d’infos:
Villa Carpentier

École fondamentale Baron Steens

Initialement, l’école n°7 occupait une des ailes de la caserne des pompiers, édifiée entre 1861 et 1864 et faisant partie d’un vaste complexe conçu par l’architecte Joseph Poelaert (1817-1879). En 1880, l’architecte J. De Blois est désigné pour agrandir l’établissement scolaire en y ajoutant un gymnase et une salle de conférence. Pendant plusieurs années, les pompiers et les quelques 780 élèves de l’école partagerons certaines parties du bâtiment. 

Les autorités communales décident ensuite de reconstruire une école indépendante sur le terrain voisin. Le premier projet sera réalisé par l’architecte Adolphe Samyn (1842-1903) et sa construction, supervisée par l’architecte Edmond De Vigne, achevée en 1897.

L’école adopte le schéma et les principes de l’école modèle. Le grand préau, possédant une couverture mêlant verrière et voliges de bois posée sur de fines fermes de charpente métallique en est un des éléments typiques. Il est bordé sur trois côtés par les ailes de classes. Particularité du préau central : le sol comporte une localisation, à l’échelle, des principales villes de Belgique que les élèves pouvaient observer du haut des coursives. 

Les espaces intérieurs ont conservé les finitions originales : pierre bleue, carrelage de céramique, panneaux décoratifs, ferronneries, …

Addresse:
Rue Haute 255, 1000 Brussels

Plus d’infos:
École Fondamentale Baron Steens

Jens Van den NieuwenhuysenLieux 2021