Journées du Patrimoine

Bruxelles, 14 & 15 septembre 2019

Îlot-Seuil
Performances au Musée van Buuren

S’inspirant de la Chute d’Icare, telle que présentée en peinture par Pieter Brueghel l’Ancien et dont le tableau est présent au Musée van Buuren, Élise Péroi et thomas jean henri dessineront un triptyque mouvant en écho à la figure d’Hélios, à la Chute, et au labeur des hommes. La performance pluridisciplinaire Îlot-Seuil s’articulera autour des installations textiles d’Élise Péroi, de son travail sur le mouvement, et sur une musique de thomas jean henri. Le projet entrecroisera différentes expérimentations plastiques, textiles, sonores et corporelles. L’espace prendra ici l’allure d’une construction visuelle où tout évolue et renvoie à différentes images de langages.

Informations pratiques

Samedi et dimanche à 10h et 13h (durée : 25 min).

En dehors des moments de performances, l’installation sera ouverte au public lui permettant de déambuler dans le musée. 

Pas de réservation préalable mais nombre de places limité (maximum 40 personnes par prestation). Accueil 15 minutes avant la prestation. 

Avec la collaboration de l’asbl ARTONOV et du Musée van Buuren.

Musée David et Alice van Buuren

Avenue Léo Errera 41, 1180 Uccle
Tram 3 et 7 (arrêt Churchill)

Samedi et dimanche de 10h à 13h30
Accès gratuit au musée uniquement de 10h à 13h et par le biais de l’activité 

La construction de la maison de David et Alice van Buuren ne commença vraiment qu’en 1928, alors que le jardin, aménagé sous la houlette de l’architecte Jules Buyssens, existait déjà depuis 1924. Les commanditaires, en amateurs éclairés, supervisèrent avec attention les plans de leur nouvelle habitation, confiés aux soins des architectes bruxellois Léon Govaerts et Alex van Vaerenberghe. Tant l’extérieur que l’intérieur reflètent de façon magistrale le style Art Déco, mais aussi le goût sûr de David van Buuren, grand mécène et collectionneur passionné. Entre les années 1920 et 1960, il acquiert du mobilier, une trentaine de sculptures et surtout quelque 150 tableaux de maître qui couvrent une période allant du XVe au XXe siècle. Parmi les artistes représentés, citons Brueghel, Guardi, Fantin-Latour, Foujita, Paul Signac ou encore Max Ernst. David van Buuren s’intéresse aussi aux artistes belges achetant des toiles de James Ensor, Constant Permeke, Rik Wouters ou encore Gustave van de Woestyne. Il lui achète 32 tableaux, dont la célèbre Table des Enfants.

Non contents de collectionner, les van Buuren firent de nombreux dons aux musées du monde entier. Aujourd’hui, leur maison constitue un plaidoyer à la gloire du bon goût et de l’Art Déco, un véritable musée intime regorgeant de petits trésors.

Activités annexes

La « série ATELIER » se développe en collaboration avec l’asbl Lecture-Aventure dans plusieurs écoles de Bruxelles tout au long de l’année. Lecture de contes, apprentissage de chansons, mini-théâtre, et ateliers sonores interactifs y sont proposés. Un travail approfondi sur la qualité d’écoute, comme remédiation aux problèmes d’attention et d’expression, permet de créer des passerelles fondamentales entre scolarité et pratique musicale.

L’asbl ARTONOV s’est associé depuis 2017 avec :

  • Explore.Bruxelles pour l’organisation  d’une “série PRINTEMPS” avec la reprise d’une représentation du Festival ARTONOV 2016 (« En mode concert » au Museum van Buuren) pendant le Brussels Art Nouveau & Art Déco Festival pour développer son réseau national
  • le réseau Art Nouveau Network pour une communication à rayonnement européen et international
  • les Journées du Patrimoine pour l’organisation d’évènements artistiques dans les lieux ouverts au public pendant le week-end des Journées du Patrimoine

Le but à long terme étant d’associer à la ville de Bruxelles d’autres villes européennes de la Route de l’Art nouveau dans un mouvement constant d’échange et d’ouverture à l’autre.

vincenzo_fest_artActivités annexes 2019